Presse & publications

Plan de construction de prisons : annonce électoraliste de Manuel Valls

Le Premier ministre a annoncé hier la construction de 33 nouveaux établissements pénitentiaires. Cette annonce est une bonne initiative même si l’on ne peut que regretter :

- le temps perdu par la gauche qui a d’abord supprimé en 2012 le plan de construction de 24 000 places voté par l’ancienne majorité ;

- l’idéologie anti-carcérale qui imprègne la gauche et a bloqué des débats sereins sur ces questions ;

- un plan d’investissement qui n’est pas basé sur des ressources déjà identifiées.

Il devra être précisé le nombre de nouvelles places qui seront réellement créées car nous avons besoin d’au moins 10 000 places supplémentaires.

De cette annonce, nous ne pouvons que déceler un subterfuge électoral d’un gouvernement n’ayant jamais eu une ligne conductrice claire en matière de politique pénitentiaire.

Enfin, on ne peut que regretter que cette annonce de construction ne soit pas accompagnée de propositions en matière de vie carcérale. En effet, construire des établissements est indispensable mais diversifier le type d’établissements, généraliser le travail et les activités et lutter contre les addictions me paraissent des priorités non évoquées par le Premier ministre.

Précédent Suivant
Top